Bulletin de nouvelles
Fondation LangloisFondation Langlois
The Giver of Names : collection documentaire
David Rokeby
Entretien avec David Rokeby

À la fin de l'année 2007, Caitlin Jones et Lizzie Muller ont effectué une résidence de recherche au Centre de recherche et de documentation (CR+D) de la fondation Daniel Langlois afin d'explorer diverses méthodes de documentation relatives aux oeuvres en nouveaux médias. Ce projet de recherche portait sur l'exposition e-art : Nouvelles technologies et art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal, et plus particulièrement sur l'installation The Giver of Names de David Rokeby.

Le projet de Caitlin Jones passe en revue certains modèles de documentation qui mettent l'accent sur les intentions de l'artiste. Les travaux de Lizzie Muller visent à trouver des façons de documenter et d'archiver les témoignages de visiteurs ayant expérimenté l'oeuvre de David Rokeby.

Les résultats combinés de ces deux recherches sont maintenant disponibles sous la forme d'une collection documentaire contenant des entretiens, une documentation technique et audiovisuelle de The Giver of Names, ainsi que des essais portant sur la méthodologie et les enjeux des recherches des deux chercheures. [En savoir plus...]


Présentement commissaire, chercheuse et auteure indépendante, Caitlin Jones a été directrice de la programmation à la Galerie Bryce Wolkowitz à New York. Elle a auparavant été commissaire et conservatrice au Solomon R. Guggenheim Museum où elle a été co-commissaire de l'innovatrice exposition Seeing Double: Emulation in Theory and Practice. Elle a également coordonné l'exposition Nam June Paik: Global Groove 2004 tenue au Deutsche Guggenheim à Berlin. À titre de membre clé du Réseau des médias variables, Caitlin Jones a aussi été responsable du dévelopement d'outils importants et une politique en vue de la préservation d'œuvres d'art électronique et éphémère. Elle est rédactrice de l'organisation d'art médiatique Rhizome.org et a signé des articles dans de multiples catalogues d'exposition, périodiques et publications internationales.

Lizzie Muller est conservatrice et auteure spécialisée en interaction, en expérience du public et en collaboration interdisciplinaire. Elle enseigne le design à la University of Technology de Sydney (Australie) où elle a récemment complété un doctorat basé sur la pratique en conservation. Parmi ses projets récents se trouvent Mirror States, une exposition qui explore la réflexion et la projection dans les arts médiatiques et Thinking Through the Body, un programme de recherche interdisciplinaire portant sur les interfaces physiques en art interactif. Lizzie a été conservatrice fondatrice de Beta_space, consacré à l'exposition de prototypes d'œuvres d'art interactives au Powerhouse Museum de Sydney. De 1999 à 2004, elle a été productrice d'arts numériques pour le Junction Art Centre à Cambridge au Royaume-Uni..
À voir ou à revoir :
e-art
Exposition e-art
Pour souligner les dix ans d'existence et d'action de la fondation Daniel Langlois, le Musée des beaux-arts de Montréal à présenté à l'automne 2007 le travail de dix artistes canadiens et étrangers qui ont été soutenus par la fondation.
Lynn Hershman
Lynn Hershman
Pionnière sur plusieurs fronts, arts médiatiques, art féministe, art interactif, Lynn Hershman se penche depuis le début des années soixante-dix sur les conditions fort complexes qui président à l'émergence d'une subjectivité.
Jessica Field
Jessica Field
Après des études en nouveaux médias à Toronto, Jessica Field a poursuivi ses intérêts en arts électroniques et en programmation de micro-contrôleurs.
À propos de la FDL     |     FAQ