NOUVELLES DE LA FONDATION DANIEL LANGLOIS - FÉVRIER 2004 Version html  English version 

Veuillez excuser les envois multiples. Vous trouverez ci-dessous le bulletin d'information de la fondation Daniel Langlois pour l'art, la science et la technologie. Si nos nouvelles vous intéressent, vous recevrez ce bulletin lors de chaque nouvelle mise en ligne du site Web de la fondation Daniel Langlois. Toutefois, si vous souhaitez être retiré de notre liste d'envoi, vous n'avez qu'à répondre à ce message en indiquant comme objet RETIRER DE LA LISTE D'ENVOI. Merci.


 Décès de Billy Klüver (1927-2004), l’un des fondateurs d’Experiments in Art and Technology (EAT)

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès, à l’âge de 76 ans, de monsieur Johan Wilhelm Klüver, le dimanche 11 janvier dernier à son domicile du New Jersey. Billy Klüver, un Suédois d’origine né à Monaco le 13 novembre 1927, avait fait des études en ingénierie électrique à Stockholm. Il s’installe aux États-Unis en 1954. C’est par un compatriote, Pontus Hulten, lui-même à l’époque directeur du Moderna Museet à Stockholm et qui sera dans les années 1970 le premier directeur du Centre Georges Pompidou, qu’il rencontre le sculpteur suisse Jean Tinguely avec qui il collabore pour la réalisation de sa sculpture autodestructrice Hommage à New York présentée en 1960 dans les jardins du Museum of Modern Art à New York. Au début des années 1960, il rencontre aussi l’artiste Robert Rauschenberg qui lui demande de participer à la réalisation d’un événement artistique regroupant d’autres artistes de la même trempe comme John Cage, David Tudor, Lucinda Childs, Oyvind Fahlström, Alex et Deborah Hay, Steve Paxton, Yvonne Rainer, Robert Withman ainsi que Rauschenberg lui-même. Cet événement, tenu en 1966 et connu sous le titre 9 Evenings of Theatre and Engineering, reste dans la mémoire historique comme l’une des premières tentatives formelles aux États-Unis de regrouper des artistes et des scientifiques dans le but de réaliser des projets artistiques. Peu après, Klüver et Rauschenberg fonderont, en 1967, l’organisation sans but lucratif Experiments in Art and Technology.

Dans les dix dernières années de sa vie, Billy Klüver et son épouse Julie Martin ne restaient pas inactifs. Ils travaillaient depuis plusieurs années à une série documentaire vidéographique visant à témoigner des neuf performances réalisées en 1966. Ils ont aussi publié ensemble deux livres : l’un sur Kiki de Montparnasse (en français aux éditions Hazan, 1989); l’autre intitulé Une journée avec Picasso (Hazan, 1994), livre étonnant dans lequel, à partir d’une série de photographies de Jean Cocteau, les auteurs ont reconstitué une journée de la vie de quelques artistes parisiens, dont Picasso et Max Jacob.

Billy Klüver était un ami de la fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie depuis quelques années. Il avait décidé en 2002 de déposer les archives de 9 Evenings of Theatre and Engineering à notre Centre de recherche et de documentation, archives que nous mettons à la disposition des chercheurs. La fondation possède également la collection des documents publiés par EAT. Nous lui sommes reconnaissants de la confiance qu’il portait à notre jeune organisation et nous comptons par notre travail de conservation et de préservation de ces fonds rendre hommage à sa mémoire.


 Entretien entre Bill Seaman et Yvonne Spielmann

La fondation a ajouté au dossier en ligne de l'artiste américain Bill Seaman les versions anglaises et françaises d'une entrevue avec lui réalisée par Yvonne Spielmann, chercheur en résidence à la fondation en 2003. Cette entrevue avait été publiée à l'origine en 2002 par la revue Transcript aux Presses de l'University of Manchester, R.-U., et nous la publions sur notre site Web avec l'aimable permission de l'éditeur et de l'auteur. [Pour accéder à cette entrevue...]


 Nouvelles acquisitions du CR+D et sélection du mois

Comme chaque mois, nous publions une bibliographie des dernières acquisitions courantes du Centre de recherche et de documentation de la fondation.

Notre sélection du mois est le livre The eighth day : the transgenic art of Eduardo Kac édité sous la direction de Sheilah Britton et Dan Collins. [Plus de détails...]


 À propos de la fondation Daniel Langlois pour l'art, la science et la technologie

La fondation Daniel Langlois a pour vocation de faire avancer les connaissances en art et en science en favorisant leur rencontre sur le terrain des technologies. La fondation souhaite ainsi encourager l'épanouissement d'une conscience critique à l'égard des implications des technologies sur l'homme, ainsi que l'exploration d'esthétiques propres aux nouveaux environnements humains. Par le biais de son Centre de recherche et de documentation (CR+D), la fondation contribue à documenter l'histoire, les œuvres et les pratiques associées aux arts technologiques ou médiatiques, électroniques et numériques, et à rendre cette information accessible de manière innovatrice par des moyens télématiques. [http://www.fondation-langlois.org/]


3530, boul. Saint-Laurent #402, Montréal (QC) H2X 2V1 Canada | Tél: 514-987-7177 | Fax: 514-987-7492 | Courriel: info@fondation-langlois.org