Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Woody Vasulka

Woody Vasulka au travail sur The Brotherhood, Table I, 1995
Woody Vasulka, circa 1980 Woody Vasulka, circa 2000
Woody Vasulka in WNED Buffalo, Matrix, 1978 (extrait)
Woody Vasulka in WNED Buffalo, Matrix, 1978 (extrait)
Né à Brno en République tchèque, Woody Vasulka étudie le cinéma à Prague. Il réalise plusieurs documentaires avant de déménager en 1965 aux États-Unis, avec sa femme Steina. Il travaille alors comme monteur pour plusieurs projets de film, expérimente le son électronique, la lumière stroboscopique et, en 1969, insatisfait du film comme support, il commence à utiliser la vidéo.

Avec Steina, il explore la nature de l’image et du son électroniques, tout en réalisant plusieurs documentaires sur le milieu avant-gardiste de New York et le théâtre, la danse et la musique qui s’y faisaient. En 1974, les Vasulka s’installent à Buffalo où ils enseignent au Centre d’études médiatiques de la State University of New York (SUNY). À cette époque, et en solo, Woody s’intéresse au Rutt/Etra Scan Processor pour sa capacité à moduler le signal vidéo et il conçoit en 1976, avec Jeffrey Schier, le Digital Image Articulator. Après avoir quitté son poste de professeur en 1980, il continue ses recherches dans ce qu’il nomme un « nouvel espace épistémique ».

Parmi ses installations récentes, mentionnons The Brotherhood: Table I-VI, une œuvre complexe qui a pour thème le dilemme de l’identité masculine et qui se présente également comme une réflexion sur le lien entre la violence masculine et la technologie. Examinant le rapport entre la sexualité et la guerre, l’artiste jette un regard ironique sur les tendances autodestructrices de l’homme. Finalement, avec les outils propres aux nouveaux médias, Woody Vasulka propose une critique de l’espace dramatique propre au cinéma et au théâtre traditionnels, en explorant de nouvelles formes de narration. Parmi les nombreux prix et bourses qu’il a reçus, mentionnons le doctorat honorifique que le San Francisco Arts Institute a décerné en 1998 à Woody et Steina et, en primeur, le prix accordé aux deux artistes par le National Association of Media and Culture pour leur contribution exceptionnelle dans le domaine des arts médiatiques.

Jacques Perron © 2000 FDL