Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Vera Frenkel

Cartographie d'une pratique / Mapping a Practice

Remerciements

Le processus qui a mené à la réalisation de l'exposition Vera Frenkel : cartographie d'une pratique/Vera Frenkel : Mapping a Practice fut des plus riches. Plusieurs collaborateurs m'ont aidée à concrétiser cette entreprise durant chacune de ses étapes de conception et de production. Mes premiers remerciements s'adressent à Paul Banfield, archiviste de la Queen's University, où est logé le fonds Vera Frenkel, qui a accueilli ce projet à bras ouverts. M. Banfield m'a offert un accès illimité aux archives et au fonds Frenkel. Heather Home, responsable du fonds, a été une alliée de tous les instants ; sans sa précieuse collaboration lors de mes recherches, l'exposition et le catalogue n'auraient pu voir le jour. La générosité du centre des Archives de la Queen's University a largement dépassé l'accès aux documents et leur prêt, Heather Home nous ayant gracieusement livré les archives, en ajoutant dans le transport quelques équipements informatiques. Ce soutien généreux comprend également le droit de reproduction des photographies illustrant cette publication.

Je souhaite aussi remercier Alain Depocas et Sophie Le-Phat Ho de la fondation Daniel Langlois pour l'art, la science et la technologie, pour leur soutien moral, intellectuel et financier, dès les premiers balbutiements de ma recherche. La fondation a eu de plus la générosité de m'attribuer une assistante de recherche, Liza Petiteau, doctorante en histoire de l'art à l'UQÀM ; je salue son travail méticuleux et ses idées éclairantes. Alain Depocas a été un de mes premiers complices pour ce projet. Il m'a généreusement offert de créer un site web, logé sur le serveur de la fondation Langlois, qui soit exclusivement consacré à l'exposition. Celui-ci a été conçu par les bons soins du webmestre de la FDL, Ludovic Carpentier, qui y a intégré des textes et des illustrations de la publication, ainsi que des photographies de l'exposition et des liens vers des sites contenant des œuvres de Vera Frenkel.

Jean Gagnon, directeur de la SBC galerie d'art contemporain au moment où mon projet fut retenu par le comité de programmation m'a, d'entrée de jeu, offert un soutien indéfectible. Je le remercie chaleureusement d'avoir cru en ce dessein inhabituel et d'avoir transmis son enthousiasme à ses successeurs, Alan Conter et Katia Meir, qui ont été les piliers dont j'avais besoin pour la réalisation de l'exposition et pour la production du catalogue. Marie-Josée Parent et Anne-Marie Belley, respectivement coordonnatrice des expositions et coordonnatrice aux communications à la SBC, m'ont offert un appui exceptionnel tout au long du processus. Konrad Skreta, technicien, programmeur et fidèle collaborateur de Vera Frenkel, m'a été d'une aide inestimable, tant à distance, que lors de son séjour à Montréal, pour le montage de l'exposition. Je remercie également Michèle Thériault, directrice de la Galerie Leonard & Bina Ellen de l'Université Concordia, d'avoir accepté de nous prêter les vitrines pour exposer les documents d'archives du fonds Frenkel.

Amy Marshall Furness, archiviste au Musée des beaux-arts de l'Ontario, qui complète actuellement une thèse de doctorat portant sur les archives de Vera Frenkel, m'a été d'une assistance appréciable, grâce à sa perspective interne. Merci également à Cory McAdam et à Jennifer Couëlle, pour le travail de révision rigoureux qu'elles ont accompli avec sensibilité et professionnalisme.

Dominique Mousseau, designer graphique, a conçu un objet qui traduit avec intelligence et finesse à la fois l'essence de ce projet et le travail de Vera Frenkel, et qui met habilement en valeur les textes des auteurs.

Je ne saurais passer sous silence la collaboration des auteurs du catalogue, lesquels, par leur plume fluide, ont enrichi le sens et la profondeur de cette entreprise. J'ose croire que leurs textes seront d'un apport inestimable pour l'analyse de la pratique de Vera Frenkel, et pour qui souhaiterait découvrir son fonds d'archives. Je remercie les préfaciers Paul Banfield et Katia Meir, ainsi que les auteurs Anne Bénichou, Alain Depocas, Heather Home et Stephen Schofield, sans oublier Vera Frenkel, lesquels ont apporté à cet ouvrage leurs points de vue singuliers.

Enfin, Vera Frenkel, objet et sujet de cette exposition, a été une collaboratrice d'une générosité infinie. Sans elle, ce projet serait resté à l'état d'ébauche. Elle m'a accueillie dans l'intimité de son atelier avec chaleur, candeur, rigueur et humour. Les moments que nous avons passés ensemble, lors de nos sessions de travail, de nos correspondances et de nos conversations téléphoniques, ont été riches de découvertes et d'échanges animés. Ils resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Je ne saurai trop remercier cette artiste et femme d'exception qui m'a laissée entrer dans son univers captivant.

Un projet comme celui-ci n'aurait pu prendre forme sans le soutien du Conseil des Arts du Canada, de la SBC galerie d'art contemporain, du centre d'archives de la Queen's University et de la fondation Daniel Langlois. Je les remercie tous.

Sylvie Lacerte, commissaire et directrice de la publication

© 2010 FDL