Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Projet REZDM - École primaire de Soufrière

L'école primaire de Soufrière après le passage de l'ouragan Maria (septembre 2017)
L'école primaire de Soufrière après le passage de l'ouragan Maria (septembre 2017) L'école primaire de Soufrière après le passage de l'ouragan Maria (septembre 2017) L'école primaire de Soufrière après le passage de l'ouragan Maria (septembre 2017)
Projet de résilience communautaire et environnementale
Réhabilitation de l'école primaire de Soufrière à la Dominique


Suite au passage de l’ouragan Maria à la Dominique, les bâtiments de l’école primaire de Soufrière ont été gravement endommagés et ont subi d'importants dégâts d’eau. De plus, le toit du bâtiment principal de l’école a été détruit, ce qui a rendu l’ensemble de l’école inutilisable.

La Fondation Daniel Langlois, par l'entremise de REZDM, a présenté au ministre de l'Éducation un projet visant à reconstruire l'école et de la rendre résiliente. REZDM a travaillé en étroite collaboration avec le représentant parlementaire local dans le but de préparer l'école, entièrement réhabilitée, à accueillir les étudiants dans un environnement confortable qui favorise l’apprentissage.

L’école primaire de Soufrière résiliente

Le 4 septembre 2019, les enfants des villages de Soufrière, Scotts Head et Galion ont réintégré l'école primaire de Soufrière pour la première fois depuis l'ouragan Maria en 2017. La communauté est enthousiasmée par cette étape importante pour les enfants, les parents et en particulier pour les enseignants et les directeurs, qui sont soulagés de quitter l’environnement d’enseignement temporaire et difficile qu’ils utilisaient, pour rejoindre leur école entièrement rénovée et améliorée.

Afin de s’assurer que la reconstruction soit la plus adéquate possible, REZDM a consulté le Ministère de l'Éducation, le directeur, les enseignants et les parents tout au long du projet pour prendre en compte les différents besoins pour créer un nouvel espace amélioré, offrant des conditions d'apprentissage stimulantes.

La nouvelle école primaire de Soufrière (septembre 2019) La nouvelle école primaire de Soufrière (septembre 2019) La nouvelle école primaire de Soufrière (septembre 2019) Inauguration de la nouvelle école primaire de Soufrière (septembre 2019) L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction L'école primaire de Soufrière pendant la reconstruction

Bien que les enfants et les enseignants reviennent au même endroit, les bâtiments composant l’école primaire de Soufrière sont maintenant très différents de ce qu’ils étaient avant l’ouragan Maria.

L’école primaire de Soufrière est un projet important pour l’équipe REZDM et nous sommes très heureux de pouvoir remettre les clés au Ministère de l’Éducation et à la communauté de Soufrière.

Objectifs de résilience communautaire et environnementale

Outre la restauration et la construction de nouvelles installations stimulantes pour l’éducation, l’objectif de REZDM derrière ce projet était de fournir ces installations dans le cadre d’une approche et d’une conception basées sur la résilience communautaire et environnementale.

Avant de débuter la conception et la construction du projet, différents scénarios ont été évalués, notamment la démolition complète de l'ancien bâtiment principal sérieusement endommagé et son remplacement par un nouveau bâtiment.

Cependant, promouvoir la résilience communautaire ne signifie pas d’oublier le passé mais plutôt, chaque fois que cela est possible, de trouver des moyens de redonner une nouvelle vie résiliente aux infrastructures et aux bâtiments préexistants, qui font partie de la communauté depuis longtemps. C’est sur ces prémisses que REZDM a lancé ce projet.

Bien que le bâtiment principal de l'école ait été sérieusement endommagé par l'ouragan Maria et soit devenu inutilisable, notre analyse des murs d'enceinte composés de maçonnerie mixtes a conclu qu'ils étaient toujours solides et réparables. Cependant, parce que ces murs n'étaient pas conçus à l'origine pour supporter les lourdes charges additionnelles associées à une toiture de béton coulé, nous avons opté d'utiliser une approche différente pour le nouveau toit de l'école : la conception du nouveau toit utilise les principes d’une structure de toit en bois traditionnelle mais réalisée à l'aide de matériaux résilients modernes, non traditionnels.

L’un des avantages de cette approche est qu’en utilisant une conception basée sur les méthodes de construction de toit traditionnelles déjà connues des ouvriers de la construction à la Dominique, il n’a pas été nécessaire de faire de formation spécialisée ou de devoir utiliser des équipements lourds, comme des grues, des pompes à béton, etc. Cette approche permet aussi de réduire le coût global de construction en employant des ouvriers de la construction qui proviennent directement de la communauté où le projet se trouve plutôt que des ouvriers formés à l'étranger.

Avec cette approche, l'utilisation de matériaux mixtes aide à équilibrer l'impact environnemental des matériaux utilisés dans la reconstruction. Pour ce projet, nous avons utilisé pour la structure du bois massif robuste combiné à des panneaux structurels en béton, pour la liaison et le surfaçage du toit. Ce choix de matériaux nous a permis de réaliser un bon équilibre entre des matériaux issus de ressources renouvelables et des matériaux offrant une résistance et une durabilité à long terme. Ceci combine le meilleur de la résistance du béton, sans barres d'armature en acier, avec la flexibilité d’un toit en bois bien adapté aux endroits exposés aux tremblements de terre.

Le fait d’utiliser des panneaux de béton structurels en tant que partie intégrante de la structure du toit offre une résilience supplémentaire à l’ensemble grâce à l’ajout d’une masse importante, masse qu’une structure entièrement en bois ne peut à elle seule atteindre, ce qui accroît la résistance globale du toit aux soulèvements par le vent pendant un ouragan de force majeure. De plus, les panneaux de béton structurel sont relativement simples à installer, résistants à la moisissure et à la pourriture, et ne sont pas affectés par l'eau si les matériaux de couverture du toit sont endommagés lors d'une tempête.

Ces nouvelles méthodes de construction, combinées à une architecture vernaculaire, ont permis de créer un bâtiment principal offrant un aspect architectural traditionnel qui se marie bien avec son environnement, tout en déployant un concept sous-jacent de résilience et de résistance aux ouragans.

L’un des objectifs de REZDM a été de faire de l’école primaire de Soufrière un bâtiment convivial dans un concept résistant. À cette fin, les nouvelles salles de classe sont séparées par des cloisons pliantes fabriquées localement sur mesure par REZDM, qui permettent de séparer les différentes salles de classe les unes des autres ou qui peuvent être laissées complètement ouvertes pour permettre diverses possibilités de configuration d'espace, notamment la création d'une grande salle pour les rassemblements et activités de groupe.

Énergie solaire

Un autre aspect très important de ce projet a été l'inclusion de l'énergie solaire durable dès la conception du projet. L'incorporation de panneaux solaires et d’une salle pour les batteries de stockage a donc fait partie intégrante de la conception. Un tout nouveau local électrique a été spécialement construit pour permettre de regrouper tous les nouveaux circuits électriques de l'école au même endroit afin qu’ils puissent être alimentés par énergie solaire autonome avec batterie de secours, ainsi que par le réseau électrique public (grid). Le village de Soufrière où se trouve l'école ayant été sans alimentation électrique pendant plus d'un an après l'ouragan Maria, tous les services électriques essentiels au fonctionnement de l'école peuvent maintenant être alimentés par l'énergie solaire, ce qui permettra à l'école d'être opérationnelle après une catastrophe naturelle.

En plus des avantages de résilience associés à l'intégration de l'énergie solaire dans la nouvelle construction de l’école, nous sommes d’avis qu'il est également important que les enfants et les enseignants fréquentent une école où l'énergie électrique est fournie par une source d’énergie propre et durable, sachant que chaque journée passée à l'école constitue également une part de leur contribution personnelle à l’établissement d’un environnement durable pour l'avenir.

Financement et construction

REZDM a été l’instigateur du projet de réhabilitation de l'école primaire de Soufrière et par l’entremise de la Fondation Daniel Langlois a assuré le financement, la conception et la supervision de la construction pour l'ensemble du projet. REZDM a également assuré l'ingénierie et l'installation du système d'alimentation solaire de l'école. L'ensemble du projet a été construit avec des ouvriers et des entrepreneurs locaux.

© 2019 FDL