Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Jennifer Gabrys

Chercheur résident, 2004

De l'art extérieur aux rebuts électroniques : traduire l'environnement de recherche d'E.A.T.

Jennifer Gabrys est inscrite au programme de doctorat d'études en communication de l'Université McGill, où elle fait de la recherche sur le phénomène des rebuts électroniques, c'est-à-dire le matériel informatique désuet et l'excès d'information, qu'il s'agisse de pourriels ou de sites Web, inondant notre paysage culturel. À Montréal, elle participe aux projets de recherche Digital Cities et Culture of Cities. Auparavant, elle s'adonnait à l'architecture et à l'art paysager à Los Angeles, où elle a participé, avec le Center for Land Use Interpretation, au développement de projets paysagers conceptuels. Gabrys a écrit plusieurs articles sur les paysages et les médias, dont Motor Chorus, à propos de la conduite automobile à Los Angeles, publié dans Surface Tensions (Errant Bodies Press) et un essai sur les signaux dans la ville, qui sera publié prochainement dans un ouvrage de Culture of Cities sur la circulation. Book Works de Londres lui a récemment demandé de produire un livre d'artistes, Airdrop, sur l'utilisation du largage de tracts en temps de guerre.

L'organisation Experiments in Art and Technology (E.A.T.) s'est révélée décisive dans l'évolution de l'art au-delà des murs d'une galerie vers l'espace de la technologie et de l'environnement. Dans le cadre de sa résidence au Centre de recherche et de documentation de la fondation, Jennifer Gabrys se penchera sur plusieurs œuvres d'E.A.T. engagées dans un champ élargi d'action artistique, dont le projet Anand en Inde, Projects Outside Art et Telex : Q & A. Elle examinera de quelle manière E.A.T. utilise l'art comme moyen de recherche et stratégie pour élargir le champ de l'art et de la technologie. Ses travaux lui permettront de voir comment traduire les méthodes d'investigation d'E.A.T. en une étude sous forme de thèse sur les rebuts électroniques.

Dominique Fontaine © 2003 FDL