Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Steina

Urban Episodes, 1980

Steina, Urban Episodes, 1980 (video)
Steina, Urban Episodes, 1980 (video)
Steina, The Making of Urban Episodes, 1980 (video)
Steina, The Making of Urban Episodes, 1980 (video) Steina, Machine Vision, 1975- Steina, Allvision, 1975
Dans ces six capsules urbaines tournées à Minneapolis, Steina utilise diverses lentilles et miroirs qu'elle arrime à l'objectif de la caméra et emploie une table tournante qui lui permet de créer un panoramique (de la gauche vers la droite). L'œuvre s'inscrit dans le corpus Machine Vision en reprenant certaines composantes de Allvision (1975-). Une plate-forme est disposée sur une table tournante, éloignant la caméra des appareils optiques situés à l'autre extrémité. Tandis que se déroule le mouvement panoramique horizontal, la caméra et (ou) les miroirs et lentilles exécutent une série de mouvements dans tous les sens : rotations verticales, va-et-vient latéraux. Certaines capsules présentent un découpage inhabituel du paysage urbain en montrant à la fois l'espace autour duquel gravite le dispositif et l'image réfléchie par les miroirs ou déviée par les lentilles. L'ensemble des capsules décline une sorte de typologie des angles que peut adopter une caméra pour décomposer le monde visible.

1er épisode : Caméra avec zoom disposée sur une table tournante et miroir sphérique.

2e épisode : Caméra avec zoom disposée sur une table tournante et lentille prismatique motorisée.

3e épisode : Caméra avec zoom disposée sur une table tournante et miroirs animés de mouvements latéraux.

4e épisode : Caméra avec zoom animée d'un mouvement horizontal, disposée sur une table tournante et miroir.

5e épisode : Caméra avec zoom animée d'un mouvement vertical, disposée sur une table tournante et miroir.

6e épisode : Caméra avec lentille animée d'un mouvement rotatif et miroir sphérique.

Ces agencements se présentent aussi sous forme d'installations accompagnées du dispositif Allvision II (1975-).

Vincent Bonin © 2001 FDL