Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Woody Vasulka

Golden Voyage, 1973

Golden Voyage, 1973 (video)
Golden Voyage, 1973 (video)
Pour réaliser Golden Voyage (1973), les Vasulka s'inspirent d'un tableau de Magritte, La légende dorée (1958), qui présente un espace-temps inconcevable en combinant des éléments du paysage et de la nature morte. Les procédés picturaux de Magritte recoupent les préoccupations formelles des Vasulka, soucieux d'établir une syntaxe du collage propre à la vidéo. Contrairement au collage photographique où des éléments disparates sont assemblés sur une surface qu'ils partagent, le collage électronique procède selon le principe d'incrustation. Pour additionner un motif à un fond, on substitue une zone de ce fond par une ou plusieurs sources vidéo secondaires qui conservent leur déroulement progressif.

Dans Golden Voyage, le tableau de Magritte devient un prétexte pour explorer les possibilités du médium vidéo alors en voie de définition. Les pains baguettes du tableau constituent le motif récurrent du vidéogramme. Ces derniers sont soumis à un ensemble de manipulations électroniques qui modifient leur positionnement par rapport au paysage.

La première image reconstruit assez fidèlement le tableau. Puis de façon graduelle, les motifs de pains migrent vers des fonds représentant alternativement le désert et l'océan. Ces motifs semblent converger avec les lignes de fuite de la première image sur laquelle ils se détachent. Les effets de fausse perspective sont réalisés par la superposition de trois points de vue au montage selon le principe de l'incrustation par chrominance. Cette technique consiste à retrancher une valeur chromatique d'une image sur laquelle un motif sera incrusté. Au moment de la prise de vue, il est nécessaire de disposer une toile ou une cache dont la couleur est égale au degré de chrominance du fond-image. À cette surface se substitue alors une nouvelle image dont les contours internes découpent le motif désiré. Dans d'autres segments, les Vasulka utilisent le Multikeyer de George Brown pour multiplier le motif du pain et jouer à déséquilibrer ses proportions. Ce synthétiseur vidéo sophistiqué pousse plus avant les procédés d'incrustation alors limités à la superposition de deux images. Il permet d'amalgamer six sources vidéo et de les distribuer sur différents plans selon une séquence programmée au préalable.

Bien que Golden Voyage suggère un espace surréaliste, les images ne produisent pas la fascination généralement liée aux effets spéciaux. Elles mettent plutôt en relief les processus de fragmentation et de découpe au sein d'une même image qui sont maintenant le propre du vocabulaire de la vidéo.

Vincent Bonin © 2001 FDL