Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

AMP Equipment

Outil

AMP Patchboard
Un panneau de raccordement inséré dans le lecteur du AMP Equipment Panneaux de raccordement préparés pour les différentes performances
Entretien avec Per Biorn
Entretien avec Per Biorn
Identification de l’outil

Nom de l’outil : AMP Equipment
Nom alternatif : AMP Patchboard System
Date de conception : années 1960
Concepteur : Amp. Inc. of Harrisburg, Pennsylvanie (États-Unis).

Notice historique

La réalisation des diagrammes des spectacles de 9 Evenings, en permettant de visualiser la combinatoire des éléments du TEEM propre à chaque performance, fait surgir le problème suivant énoncé par Herb Schneider : « Un seul coup d’œil aux dix diagrammes suffisait pour comprendre que les changements entre les artistes une fois chaque soir pourraient prendre des heures. (1) » Les diagrammes entraînent la réorganisation du matériel. Afin de simplifier et de systématiser l’approche, Schneider propose d’utiliser un tableau de commande qui permet de connecter tous les éléments les uns aux autres : le AMP Equipment, prêté par Amp. Inc. of Harrisburg, PA. Ce choix a par la suite été très critiqué, car des erreurs de câblage ont fortement perturbé les performances, surtout les premiers jours du festival. Ces erreurs sont essentiellement le fait d’un manque de temps suffisant pour vérifier et tester tout le matériel.

Description de l’outil

Équipement électromécanique permettant de mémoriser les connexions entre différentes entrées et sorties grâce à des panneaux de raccordements insérés dans un appareil de lecture. Ce dernier est connecté à tous les éléments du TEEM (excepté les éléments contrôlés par onde FM).

Liste brève des matériaux

Deux lecteurs, deux jeux de panneaux de raccordement pour chaque performance, composants électroniques.

Mode opératoire

Le Amp Equipment est composé de deux lecteurs : le Hot Patch Board (HPB) et le Cool Patch Board (CPB). Le HPB permet de contrôler les relais électriques [PoR] et les redresseurs contrôlés au silicium [SCR : Silicon Controlled Rectifiers]. Le CPB quant à lui permet d'accéder à tous les autres éléments de faible puissance : codeurs, décodeurs, préamplificateurs, etc. ainsi qu’à la console son, au Proportional Control System et aux micros. Des connexions sont également établies entre le HPB, le CPB et le Master Control Board [MCB], lequel permet une commande manuelle des différents éléments. Pour chaque performance, deux panneaux de raccordements sont préparés : l'un pour le HPB, l'autre pour le CPB. Ils sont insérés dans les lecteurs correspondants et les connexions nécessaires sont effectuées automatiquement.

Effets

Connexions de différents artefacts et mémorisation de ces connexions.

Documents consultés

Schneider, Herb, A glimpse or more at some technical aspects not seen by the third partner of Nine Evenings – the public. Experiments in Art and Technology. Records, 1966-1993, Getty Research Institute, Research Library, Accession no. 940003.

Robinson, Robby, What really happened at the Armory. Experiments in Art and Technology. Records, 1966-1993, Research Library, The Getty Research Institute, Los Angeles, California (940003). Box 2, file 16-17.

Klüver, Billy, « Interface: artists/engineers », E.A.T. Proceedings, no. 1 (Apr. 21, 1967), p.1-23.

Whitman, Simone, « Theatre and engineering: an experiment: notes by a participant », Artforum (Feb. 1967), p.26-30.

Vincent Bonin © 2006 FDL

(1) Schneider, Herb, A glimpse or more at some technical aspects not seen by the third partner of Nine Evenings – the public. Experiments in Art and Technology. Records, 1966-1993, Research Library, The Getty Research Institute, Los Angeles, California (940003).