Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Per Biorn

1937, Copenhague (Danemark); vit à Gainesville (Floride, États-Unis)

Entretien avec Per Biorn, 25 août 2004
Entretien avec Per Biorn, 25 août 2004
Après son service militaire au Danemark, Per Biorn fait des études en génie électrique, puis il émigre aux États-Unis en 1962. Il entre chez Bell Telephone Laboratories (Murray Hill, N.J., États-Unis) en 1964 et se consacre principalement à la recherche sur les circuits semi-conducteurs. Lors de 9 Evenings, Biorn conçoit des composants technologiques pilotant divers éléments (projecteurs, objets, lumières) pour Carriage Discreteness d’Yvonne Rainer. De plus, il construit une partie des décodeurs du TEEM et contribue à la réalisation du module à air compressé (Ground Effect Machine) utilisé dans Vehicle de Lucinda Childs.

Comme ingénieur participant à Experiments in Art and Technology (E.A.T.), Biorn est sollicité par Martha Minujin en vue de concevoir les éléments interactifs de son installation Minuphone (1967). Fruit d’un autre jumelage d’E.A.T., il élabore (avec Ralph Flynn et Robby Robinson) le système de modulation du son et de l’éclairage utilisé par Carolee Schneeman dans sa performance Snows (1967). En 1968, Biorn construit certains éléments interactifs des installations Soundings et Solstice (1968) de Robert Rauschenberg.

Au cours des années 1990, il restaurera ces œuvres et assurera quelquefois leur mise au point technique lors de rétrospectives de l’artiste. En 1970, Biorn construit plusieurs composants du système de diffusion sonore dans le Pavillon Pepsi conçu par E.A.T. pour l’Exposition universelle d’Osaka cette même année. Depuis 1966, Biorn collabore également avec Lillian Schwartz (1968), Merce Cunningham (1969), Jean Toche (1970), Julius Tobias (1972), Trisha Brown (1986), Lillian Ball (1991, 1993), Irina Nakhova (1994), Robert Whitman (1995), Nina Sobell (2001) et Marjorie Gamso (2002).

[Documents disponibles dans la collection sur Per Biorn...] 

[Documents disponibles dans la collection par Per Biorn...] 

Vincent Bonin © 2006 FDL