Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

John et James Whitney

Biographie

Des années 1940 jusqu’aux années 1960, John et James Whitney ont expérimenté l’image et la perception au moyen de films abstraits et d’ordinateurs, donc antérieurement au travail avec la synthèse d’images vidéo. Fait intéressant, ces cinéastes de la côte Ouest utilisaient la notation graphique et des ordinateurs. John Whitney a notamment exploité cette approche pour explorer les parallèles entre les systèmes du langage et de la musique. En 1962, John Whitney a réalisé des films sur ordinateur, d’abord avec un ordinateur analogique IBM (depuis 1966, seuls les ordinateurs numériques peuvent être utilisés pour les films). Dans les œuvres Matrix I-III, (1970-1972, É.-U.), Whitney a développé un film abstrait avec l’ordinateur en programmant un système de motifs graphiques en mouvement. Ces films de John Whitney, le film Lapis (1963-1966, É.U.) de James Whitney (pour lequel il a utilisé un ordinateur analogique), Cybernetic 5.3 (1965-1969, É.-U.) de John Stehura ainsi que Poem Fields (1966, É.-U.), des études de Stan VanDerBeek, servent de précédents au film par ordinateur. Le rôle des premiers films par ordinateur, soit de créer un langage abstrait et visuel systématique, s’est étendu à la vidéo, qui privilégiait le développement d’un « lexique de vocabulaire électronique » (Woody Vasulka).