Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Bill Seaman

Biographie

Bill Seaman, Gideon May, The World Generator, 1996-1997
Bill Seaman, Gideon May, The World Generator, 1996-1997
Le travail de Bill Seaman évolue dans le contexte d’un langage esthétique de vidéo déjà développé et fait appel à des éléments de vidéo dans des environnements hypermédias. Ses œuvres illustrent la transition de la vidéo à l’hypertexte par la combinaison et la recombinaison d’éléments uniques d’images, de musique, de sons et de textes. Cette approche mène aussi à des formats comme les bandes vidéo, vidéodisques, CD-Rom et installations interactives, qui font appel aux mêmes éléments (p. ex. la vidéo The Exquisite Mechanism of Shivers, 1991, AU/É.-U., et la version CD-Rom en 1994).

Seaman tente d’explorer la transition entre espaces-images et images spatiales et de créer des zones où fusionnent de façon hybride des machines et des éléments virtuels dans des environnements virtuels. Seaman a constamment recours à des passages de texte et des images dans une simulation espace-image/image spatiale comme outil typique de création dans la production de liens structurels entre la vidéo et l’ordinateur. Il traduit le concept de mouvement fluide dans l’image électronique en décélération. Des mouvements ondoyants de caméra et des « plans fixes vidéo au ralenti » accentuent le caractère instable, flexible d’un mode visuel. La combinaison est une autre caractéristique par laquelle il rend visible la structure de la vidéo quant à son potentiel d’expansion et de phénomènes limites. La combinaison résulte de la logique d’une opération machine; c’est au moyen de programmes informatisés que Seaman crée un mode vidéo « recombinant ».