Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Daniel Langlois

Biographie

Daniel Langlois
Daniel Langlois est né au Québec, Canada, en 1957 et est le créateur et fondateur de SOFTIMAGE, de la fondation Daniel Langlois, du complexe Excentris, du 357c et de Média Principia.

Daniel Langlois est le fondateur de SOFTIMAGE dont il a été le président et directeur technologique de 1986 à 1998. SOFTIMAGE est reconnue mondialement dans le domaine du cinéma et de la création média pour ses technologies numériques d’avant-garde et plus particulièrement, pour ses techniques d’animation 3D. Une grande partie des effets spéciaux en 3D utilisés dans plusieurs films à grand succès furent réalisés à l’aide des logiciels mis au point par SOFTIMAGE, incluant les effets spectaculaires de Le Parc jurassique, Titanic, Les Hommes en noir, La Matrice, L'Ère de glace, Le Seigneur des anneaux, Harry Potter, Pirates des Caraïbes et bien d’autres. Les logiciels SOFTIMAGE sont aussi utilisés pour le développement de plusieurs jeux vidéo 3D.

En 1992 SOFTIMAGE est devenue une compagnie transigée sur le marché américain NASDAQ. Deux ans plus tard, avec l’objectif d’étendre l’accessibilité et la disponibilité des technologies d’animations 3D, M. Langlois a négocié la fusion de SOFTIMAGE avec le géant du logiciel Microsoft. SOFTIMAGE a par la suite été acquise par Avid en 1998, qui a vendu la division des logiciels 3D de SOFTIMAGE à Autodesk en 2008.

Daniel Langlois a obtenu un baccalauréat en design de l’Université du Québec à Montréal. Il a par la suite développé une solide expérience en cinéma d’animation tant dans l’entreprise privée qu’à l’Office national du film du Canada. Il a acquis une reconnaissance internationale grâce à la coréalisation du court métrage Tony de Peltrie (1985) lequel s’est mérité plusieurs prix internationaux ainsi que pour la création pour le film Transitions (1986) de la toute première animation stéréoscopique 3D par ordinateur en format IMAX présentée à l’Expo 86 de Vancouver.

Daniel Langlois s’est vu décerner plusieurs prix importants au cours de sa carrière. En 1994, il a été nommé Entrepreneur national de l’année au Canada et Entrepreneur de l’année à l’occasion de la 8e conférence internationale des hautes technologies. En 1997, il a reçu un Oscar scientifique et technique attribué par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Il a été nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec en 1999 et le grade d’Officier de l’Ordre du Canada lui a été décerné l’année suivante, au cours de laquelle il a aussi été désigné Personnalité Arts-Affaires de la ville de Montréal. Par ailleurs, la Fédération de l’informatique du Québec lui a remis le Prix Octas 2003 à titre de « Grand bâtisseur » pour avoir contribué à l’intégration des technologies numériques d’avant-garde dans les domaines du cinéma et de la création média. Plus récemment, il a été nommé « Grand Montréalais » par la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain.

Daniel Langlois a reçu des doctorats honorifiques de l’Université de Sherbrooke, de l’Université McGill, de l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia, de la Faculté des arts de l’UQAM et de l’Université d’Ottawa pour sa contribution exceptionnelle dans les domaines de l'image de synthèse, le développement de l’industrie des médias numériques, de la recherche artistique et la défense du cinéma indépendant.

La fondation Daniel Langlois est un organisme privé à but non lucratif et philanthropique, créé en 1997. Sa vocation est de contribuer à l’avancement des connaissances en art et en science en favorisant leur rencontre sur le terrain des technologies. La fondation Daniel Langlois favorise l'épanouissement d'une conscience critique à l'égard des implications des technologies sur les humains et leurs environnements naturel et culturel, ainsi que l'exploration d'esthétiques propres aux nouveaux environnements humains. La fondation Daniel Langlois accorde un soutien financier à de nombreux projets sélectionnés à travers le monde et son site Internet est reconnu comme une des plus importantes ressources en ligne concernant le domaine des nouveaux médias et des arts numériques.
www.fondation-langlois.org

Excentris est un centre de diffusion de haute qualité conçu pour évoluer avec les nouvelles technologies de production et de présentation en imagerie numérique et ouvert aux créateurs et producteurs indépendants intéressés à expérimenter avec le cinéma de demain. Conçu et construit par M. Langlois, Excentris a ouvert ses portes en 1999 et est reconnu depuis comme un des lieux les plus avant-gardistes pour la distribution du cinéma numérique et indépendant. Les salles de cinéma Excentris sont opérées depuis septembre 2011 par le Cinéma Parallèle, un organisme à but non lucratif qui en a fait l’acquisition par l’entremise de subventions gouvernementales et d’un don de la fondation Daniel Langlois.
www.cinemaexcentris.com

Le 357c est situé dans l’ancien immeuble du Commissaire du Port de Montréal construit en 1876. Cet immeuble historique qui avait été abandonné pendant plusieurs années a été sauvé d’une destruction certaine par M. Langlois en 1997. Magnifiquement restauré, l’immeuble est un établissement privé à but non lucratif qui conjugue culture et affaires dans un même lieu de rencontre et d’échange. Outre son environnement unique, le 357c offre à ses membres une gastronomie recherchée et des services de la plus grande qualité dans un cadre de raffinement exceptionnel. Des événements culturels uniques tels les Salons de la Commune, renouant avec l’époque des salons littéraires et artistiques, sont également organisés, à l’image d’un véritable carrefour d’échanges où affaires et discours créatifs peuvent cohabiter naturellement.
www.le357c.com

Media Principia et Studio Ex-Centris sont des sociétés de production cinématographique fondées en 1998 qui se spécialisent dans la production de cinéma expérimental utilisant les nouvelles technologies de production numérique. Media Principia a produit, entre autres, The Baroness and the Pig, le premier long métrage tourné entièrement en haute définition numérique et diffusé numériquement en salles par satellite. Media Principia et Studio Ex-Centris ont aussi produit les films La Face Cachée de la Lune de Robert Lepage, Amélia d’Edouard Lock, The Blue Butterfly de Lea Pool ainsi que les effets spéciaux pour des films tel Silk de Francois Girard et I’m Not There de Todd Haynes.
www.mediaprincipia.com / www.studioex-centris.com

© 2012 FDL