Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Sonia Sheridan

Biographie

Sonia Sheridan, 1995
Sonia Sheridan avec Jacques Chirac, Paris, 1983 La Reine Sofia d'Espagne lors de l'exposition « Processos »,Madrid, 1986 Exposition « The Art of Sonia Landy Sheridan », 2009
Sonia Landy Sheridan naît à Newark (Ohio, États-Unis), le 10 avril 1925. En 1947, elle épouse James E. Sheridan. Entre 1929 et 1947, elle vit à New York (NY, États-Unis), sauf pour la période de 1933 à 1937 où elle s'installe à Cleveland (Ohio). Elle réside ensuite dans la région de la San Francisco Bay Area en Californie (États-Unis) entre 1951 et 1961. Cette même année, Sheridan déménage à Evanston (IL, États-Unis), près de Chicago. Entre 1950 et 1986, elle fait de longs séjours au Royaume-Uni, en France, à Taiwan, au Japon et en Espagne. Depuis 1993, elle vit à Hanover (NH, États-Unis).

De 1941 à 1945, elle étudie en arts visuels au Hunter College (New York, NY, États-Unis) dont elle obtient un baccalauréat en 1945. Entre 1946 et 1947, Sheridan poursuit des études supérieures en français et en russe à la Columbia University (New York, NY, États-Unis). En 1948, elle amorce également des études de maîtrise en Arts plastiques à l'University of Illinois (Chicago, Springfield, Urbana, Champaign, IL., États-Unis). Au cours de l'année 1952, elle entreprend des études au San Jose College (San Jose, CA, États-Unis). En 1957, lors d'un voyage à Taiwan avec son mari, elle fréquente la National Taiwan Normal University (Taipei, Taiwan). En 1961, elle complète une maîtrise (MFA) au California College of Arts and Crafts, (Oakland, CA, États-Unis).

Entre 1960 et 1961, Sheridan est successivement professeure au California College of Arts & Crafts, Oakland (CA, États-Unis) et professeure au Art Institute of Chicago (Chicago, IL, États-Unis). Elle occupe par la suite les postes de professeure adjointe (1968-1975) et de professeure agrégée (1976) à la School of the Art Institute of Chicago (Chicago, IL, États-Unis). Elle y donne d'abord des cours de dessin et de technique d'impression. Dès le début des années 1960, elle s'intéresse à l'utilisation des technologies de communication dans le champ de l'art et tente alors d'établir des contacts professionnels avec l'industrie. À partir de 1969 jusqu'au milieu des années 1970, Sheridan est artiste en résidence chez 3M (Saint-Paul, IL, États-Unis) et se familiarise avec la reprographie couleur, ainsi que plusieurs technologies de génération d'images. À sa demande, l'Art Institute of Chicago loue puis acquiert un photocopieur « C-in-C » (photocopieur couleur à base de procédés thermiques) de 3M auquel se grefferont ensuite d'autres photocopieurs, des outils de traitement d'images analogiques et des ordinateurs. En 1970, elle met en place un cursus intitulé Generative Systems, qui permet aux étudiants de s'initier à diverses techniques de reprographie et, plus tard, aux rudiments de l'infographie et de l'animation par ordinateur. Parallèlement à l'acquisition de compétences techniques, les étudiants sont exposés aux recherches de pointe menées par des ingénieurs dans l'industrie des technologies de reproduction (xérographie, reprographie, imagerie électronique et numérique). Sonia Sheridan quitte ses fonctions de professeure en 1980 et reçoit le titre de professeure émérite en juin 1982.

Depuis le début des années 1970, le travail de Sonia Sheridan a fait l'objet d'expositions monographiques dans des musées et des centres d'art, principalement aux États-Unis. Elle a également participé à plusieurs expositions collectives dont Software en 1970 au Jewish Museum (New York, NY, États-Unis), et Électra en 1983 au Musée d'art moderne de la ville de Paris (Paris, France). Ses œuvres se trouvent, entre autres, dans les collections du Musée des beaux-arts (Ottawa, Ont.), de la Fundacion Telefónica (Madrid, Espagne), du Museum of Science & Industry (Chicago, IL), de l'University of Iowa Museum (Iowa City, IA, États-Unis), du Visual Studies Workshop (Rochester, NY, États-Unis), du Brooklyn Museum (Brooklyn, NY, États-Unis), de l'Intercommunication Center (Tokyo, Japon) et de 3M Corporation (Saint-Paul, MN, États-Unis). En 2002, le Hood Museum of Art, Dartmouth College (Hanover, NH, États-Unis) fait l'acquisition de 684 œuvres de Sheridan produites entre 1949 et 2002. À titre de chercheuse et d'auteure, Sheridan a participé à plusieurs conférences et publié des articles dans des anthologies et des périodiques tels que Leonardo et Exposure. Depuis 1989, elle est membre du comité de rédaction et conseillère éditoriale de la revue Leonardo. Au cours de sa carrière d'artiste, Sonia Sheridan a reçu des subventions de plusieurs organisations, parmi lesquelles la Guggenheim Foundation (1973-1974) et le National Endowment for the Arts (1974-1975, 1976-1977, 1981-1982).

En 2009-2010 l'exposition « The Art of Sonia Sheridan » présenta plus de 80 œuvres de Sonia Sheridan au Hood Museum of Art, Dartmouth College, Hanover (New Hampshire).

Vincent Bonin © 2006 FDL