Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Fonds 9 Evenings: Theatre and Engineering

Documents afférents aux performances

Série 1:

Documents afférents aux performances présentées dans le cadre de 9 Evenings: Theatre and Engineering (1966-1967). — 24 bobines de film, 5 bandes sonores, 8 accessoires de scène/composants technologiques, 3 cm de documents textuels.

Portée et contenu :

Cette série se compose principalement des captations filmiques des performances présentées dans le cadre de 9 Evenings: Theatre and Engineering au 69th Regiment Armory (New York, N.Y., États-Unis), du 13 au 23 octobre 1966.

En 1966, Billy Klüver — ingénieur et organisateur de l’événement — demande à l’artiste d’origine autrichienne Alfons Schilling de filmer les neuf soirées. Schilling utilise une caméra Arriflex et une quantité considérable de pellicule 16 mm. Au final, près de cinq heures d'images sont tournées. En l'absence de piste sonore synchrone, Thelma Schoonmacher et certains ingénieurs de Bell Telephone Laboratories (Murray Hill, New Jersey, États-Unis) enregistrent le son sur bandes magnétiques. Cette série comprend uniquement les bandes originales de Variations VII par John Cage.

Les captations ne se présentent pas comme la seule visée de Schilling, car ce dernier espère avant tout réunir suffisamment de matériaux afférents aux performances pour produire un documentaire sur l’événement dans son ensemble. À la demande de Billy Klüver qui veut diffuser le montage à la télévision, Schilling doit écourter son projet initial. Le film intitulé « 9 Evenings: Theatre and Engineering » (24 minutes), réalisé quelques mois après l'événement, n'intégrera qu'une fraction de cette pellicule, ainsi que des extraits des enregistrements sonores. Des captations des performances de Lucinda Childs, Robert Rauschenberg et David Tudor tournées en film 35 mm par des opérateurs de caméra inconnus se trouvent également dans cette série. Enfin, celle-ci rassemble un échantillon d’accessoires et composants technologiques utilisés sur scène, un enregistrement d’entretiens avec des artistes et ingénieurs participants (+ transcriptions) réalisé par Alfons Schilling en 1966 ainsi que des notes, dessins/schémas techniques de l’ingénieur Fred Waldhauer.

Notes :

Titre basé sur le contenu de la série. - Documents en anglais. - Contient des originaux et des reproductions. - Le classement de certains documents a été établi par les responsables du traitement. – Pour plus de détails sur le contexte de production des captations, voir dans les présents instruments de recherches : Captations (films et enregistrements sonores) des performances présentées dans le cadre de 9 Evenings: Theatre and Engineering. – Le fonds Experiments in Art and Technology Records, 1966-1993 au Getty Research Institute (Los Angeles, Calif., États-Unis) renferme des captations sonores de l’ensemble des performances (à l’exception de Variations VII de John Cage) enregistrées par Thelma Schumacher et Alfons Schilling. Ce fonds contient également la maquette d’un livre non publié sur 9 Evenings: Theatre and Engineering conçue par Harriet DeLong, Simone Forti, Billy Klüver (et coll.), ainsi que des dossiers d’artistes composés de plusieurs pièces originales. Le CR+D met à la disposition des chercheurs des copies d’un échantillon de ces documents. - Robert Rauschenberg possède quant à lui les 10 diagrammes réalisés par Herb Schneider lors des étapes préliminaires de collaboration entre les ingénieurs et les artistes. Pour consulter des copies numériques de ces documents sur le site Internet de la fondation Daniel Langlois, voir : Clarisse Bardiot, 9 Evenings: Theatre and Engineering. Présent à toutes les soirées, le photographe Peter Moore a pris plusieurs centaines de clichés (approximativement cinquante rouleaux de pellicule 35 mm) de chacune des performances dont les négatifs se trouvent désormais dans la collection de Barbara Moore/Bound and Unbound (New York, États-Unis). – Les photographes Burt Shavitz, Francis Breer et Herbert Migdoll ont aussi documenté l’événement. - Les fonds d’archives personnels des participants (artistes et ingénieurs) renferment également des documents originaux sur 9 Evenings: Theatre and Engineering. Certains d’entre eux sont disponibles à la consultation: la Music Division of the New York Public Library for the Performing Arts, Astor, Lenox and Tilden Foundations, conserve des notes rédigées rétrospectivement par John Cage en 1972 sur sa performance Variations VII. Un diagramme de la performance Bandoneon! (a combine), signé par David Tudor, se trouve dans le fonds David Tudor (David Tudor Papers, 1884-1998) au Getty Research Institute, Research Library (Los Angeles, Calif., États-Unis). Enfin, la Sohm Archiv (Stuttgart, Allemagne) possède une autre série de captations sonores des performances enregistrées par un ingénieur non identifié de Bell Telephone Laboratories (copies numériques accessibles à la consultation au CR+D).

[Dossiers et pièces...]

Vincent Bonin © 2006 FDL