Veuillez patienter pendant que nous traitons votre requête
Veuillez patienter...

Sandin Image Processor

Sandin Image Processor
Sandin Image Processor
Five Minutes Romp through the IP, 1973 (extrait) (video)
Five Minutes Romp through the IP, 1973 (extrait) (video)
Daniel Sandin, How TV Works, 1977 (video)
Daniel Sandin, How TV Works, 1977 (video)
Identification de l'outil

Nom de l'outil : Image Processor
Nom alternatif : Sandin Image Processor, I.P., Analog Image Processor
Inventeur/Concepteur : Daniel J. Sandin
Date de conception : 1973

Notice historique

À la fin des années 1960, Daniel Sandin analyse les plans du Moog Analog Syntheziser, conçu en 1964 par Robert Moog, et s’en inspire pour concevoir la structure d’un outil de traitement du signal vidéo. Il tente alors d’adapter les différents modules du Moog à un système permettant d’accueillir des données vidéo en les restituant sur un moniteur NTSC. Sandin nourrit également l’espoir de concevoir un outil vidéo que des artistes, versés en électronique, pourraient construire eux-mêmes à peu de frais. Il rencontre alors Philip Morton, acteur jouant un rôle majeur à toutes les étapes de conception de l'Image Processor. Morton en dessine les plans et aide Sandin à résoudre de nombreux problèmes techniques avant la construction du prototype. Grâce à une subvention pour l'innovation dans l'enseignement supérieur octroyée par la Kent State University (Kent, États-Unis), Sandin complète une première version de l’Image Processor vers 1972. Cet exemplaire est présenté au public lors d'une performance intitulée « Inconsecration of New Space: a Color Video Collaborative Process » à l’University of Illinois (Chicago, États-Unis), le 26 janvier 1973. Au milieu des années 1970, un encodeur couleur (voir Mode opératoire) se greffe aux modules de traitement de signal en noir et blanc. À la même période, Sandin diffuse un manifeste intitulé « Distribution Religion », qui encourage les artistes à se procurer gratuitement les plans de l’Image Processor pour construire leur propre exemplaire (voire en modifier les composants). Il n’énonce qu’une seule condition d’échange : communiquer les résultats de ces modifications sous une forme quelconque (photographie des modules altérés, bandes vidéo d’essais réalisés avec cet outil et autres témoignages). Le Experimental Television Center à la State University of New York (Binghampton, États-Unis) en possède un exemplaire, fonctionnel à ce jour.

Description de l'outil

L’Image Processor est constitué d’un ensemble de boîtiers qui renferment les modules. Comme les plans originaux de l’appareil sont souvent librement interprétés par ceux qui en construisent un exemplaire (voir notice historique), le nombre et la configuration des modules peuvent donc varier.

Liste brève des matériaux

Modules de composants électroniques sur bâti d’équipement

Liste des composants

Processeur de signal à l'arrivée; section de mélange et d'incrustation; comparateur; séparateur d'amplitude; différenciateur; générateur de fonctions; module de référence; oscillateur; encodeur couleur; générateur de synchronisation NTSC couleur; bloc d'alimentation électrique; câbles à fiches.

Mode opératoire

L’Image Processor est un ordinateur analogique conçu pour manipuler le signal noir et blanc du cadre d’image vidéographique. L’Image Processor calibre le voltage du signal selon des fonctions programmées dans ses modules. Chacun d’entre eux comporte des panneaux de raccordement où sont branchés des câbles à fiches qui font cheminer le courant électrique d’un point à l’autre au sein d’un module ou d’un module à l’autre. Lorsque le signal transite entre différents modules, les fonctions se conjuguent et créent une gamme d’effets souvent aléatoires, qui bonifient les effets programmés. Outre ses nombreux modules de traitement, l’Image Processor dispose d’un composant d’encodage traduisant l’échelle de luminance en valeurs codées pour l’image couleur. L’unité de traitement du signal à l'arrivée est un bloc de composants qui constitue le premier point d’entrée d’un signal vers les modules de traitement de l’Image Processor. Le module de mélange et d'incrustation (additionneur/multiplicateur) permet la combinaison, l’inversion, le mélange et l’incrustation de deux pistes (par exemple, l’image issue d’une caméra et d’un magnétoscope). Le composant additionneur peut inverser la polarité de ces sources. Le composant multiplieur les juxtapose de façon linéaire : une molette de réglage rapide permet de passer directement d’un signal à l’autre, une autre molette assure un effet de mélange et, enfin, une troisième génère un fondu enchaîné. Le comparateur est un amplificateur à gain élevé qui remplace une source vidéo par une autre et crée une découpe franche entre des régions de l’image au moment de l’incrustation. Le séparateur d'amplitude est constitué d’un ensemble de comparateurs de voltage mesurant le signal à l’arrivée en échelle de valeurs lumineuses. Le signal à la sortie prend la forme de huit régions découpées dans l’image, qui correspondent à huit degrés de luminance (du noir au blanc), dont il est possible de faire varier l’intensité grâce à des molettes attribuées à chaque découpe. Le différenciateur accorde une valeur de luminance unique (un gris homogène) aux plans avant et arrière, délimitant le contour de ces plans. Le générateur de fonctions produit des effets semblables à la solarisation photographique, passant du positif au négatif et affichant trois valeurs de luminance (blanc, gris, noir) contrôlables séparément par des molettes. Le module de référence est composé de neuf potentiomètres avec prises qui acheminent le courant électrique nécessaire au fonctionnement de certains modules de traitement. L’oscillateur ou générateur de forme d’ondes crée une forme d’onde sinusoïdale et triangulaire dont le temps d’action sur le signal vidéo est réglé soit sur la synchronisation horizontale ou verticale. Construit à partir de l’encodeur couleur d’une caméra Sony DXC500B, l’encodeur couleur RGB (rouge, vert, bleu) traduit les valeurs de luminance en découpes RGB. Les valeurs sombres sont codées en trois couleurs (rouge, vert, bleu), les valeurs claires s’affichent alors en couleurs complémentaires (il est possible d’inverser la polarité et de produire ainsi l’effet contraire). Le générateur de synchronisation couleur formule les paramètres nécessaires à l’affichage de l’image sur un moniteur (signaux de synchronisation horizontaux et verticaux, etc.). Enfin, l’Image Processor est branché à un bloc d'alimentation électrique, muni d’un bus (clé commandant diverses opérations dans le même circuit), qui achemine le courant électrique vers les différents modules.

Effets

Manipulation du signal noir et blanc du cadre d’image vidéographique; incrustation; coloriage du signal noir et blanc.

Documents consultés 

Vasulka, Woody. — [Entretien avec Dan Sandin]. — 28 p. — Manuscrit. — Transcription. 

The Dan Sandin Image Processor. — [s.d.]. — [14] p. — Description technique. — Inclus dans le dossier intitulé « Morton, Phil ». 

Sandin, Daniel J. — Distribution religion. — [s.d.]. — [1] p. — Note. — Inclus dans le dossier intitulé « Morton, Phil ». 

[Morton], Phil. — Notes on the aesthetics of copying an image processor. — [s.d.]. — [1] p. — Notes. — Inclus dans le dossier intitulé « Morton, Phil ». 

[Image Processor (IP) : integrated circuits]. — [s.d.]. — [6] p. — Schémas. — Inclus dans le dossier intitulé « Morton, Phil ». 

Vasulka, Woody ; Vasulka, Steina. — Eigenwelt der Apparatewelt : Pioniere der Elektronischen Kunst = Pioneers of electronic art. — Direction artistique par Peter Weibel, sous la direction de David Dunn. — Santa Fe : The Vasulkas ; Linz : Ars Electronica Center, 1992. — 240 p. Également disponible sur Internet : http://www.vasulka.org/Kitchen/PDF_Eigenwelt/Eigenwelt.htm [réf. 23 septembre 2003]. 

Table des matières :



Documents liés :

Dan Sandin, Jim Wiseman, Philip Lee Morton : Statement (1973)Dossier : Phil Morton
Dan Sandin, Jim Wiseman, Philip Lee Morton : Statement (1973)
Image Processor, Brief systems level description. (ca. 1973)Dossier : Phil Morton
Image Processor, Brief systems level description. (ca. 1973)
Image Processor, Distribution religion (ca. 1973)Dossier : Phil Morton
Image Processor, Distribution religion (ca. 1973)
Notes on the aesthetics of copying an image processor (ca. 1973)Dossier : Phil Morton
Notes on the aesthetics of copying an image processor (ca. 1973)